140247

01/08/2012

Eté 2012, mes phrases fétiches : jusqu’à preuve du contraire mon interlocuteur est honnête, intelligent et de bonne foi

J’ai fait mienne une devis de Robert Wildenberg mon formateur de la Cégos qui reprenait toujours cette phrase : « jusqu’à preuve du contraire mon interlocuteur est honnête, intelligent et de bonne foi ».

J’insiste sur la nécessité de prendre une telle posture.
Tous les mots sont importants.
« Jusqu’à preuve du contraire », je ne suis pas naïf, je ne vis pas dans un monde apaisé et vertueux. Je reste sur mes gardes mais le jugement que je porterai se fera toujours preuve à l’appui. Les faits, les actes avant les opinions. C’est à partir des faits et des actes que je me forgerai une opinion. Ce ne sont pas mes opinions qui doivent qualifier les faits et actes de mon interlocuteur.

Il est « honnête », je ne vois pas pourquoi à priori il serait malhonnête à moins de considérer que tous les patrons et tous les syndicalistes sont d’invétérés tricheurs et menteurs.

Il est « intelligent » nous avons une telle facilité à prendre tous les autres pour des cons que c’est une sage précaution de considérer son interlocuteur comme un être doué d’une redoutable intelligence et ma conviction est faite depuis longtemps qu’il faut beaucoup d’intelligence pour écrire un bon compromis !

« De bonne foi » Ah !! la question à laquelle je ne sais jamais répondre, je me dis qu’il est trop facile, trop rassurant de me dire, d’abord, qu’il est naturellement de mauvaise foi et moi aussi d’ailleurs. Jeux de rôles obligent. C’est à moi de toujours vérifier la bonne foi de mes interlocuteurs. Je voudrais ici insister sur ce point. Dans une négociation la confiance ça n’existe pas ! La confiance ça se vérifie, ça se formalise. Si j’ai le moindre doute je fais acter par écrit ou devant témoins ce que me dit mon interlocuteur. Si je n’y arrive pas le doute subsiste.

La loyauté

Pour conclure sur ce point je dirai qu’une négociation doit être loyale, mon interlocuteur doit être loyal, mes interlocuteurs doivent être loyaux. Il m’est arrivé de rencontrer de très grands patrons, de très grands syndicalistes qui n’étaient pas loyaux, qui avaient eu des attitudes déloyales et je leur ai dit les yeux dans les yeux « Monsieur, vous m’avez berné ! » et il a vu mes talons comme seul résultat de son imposture !


03:42 Publié dans A lire | Lien permanent | Commentaires (0)

26/07/2012

Un nouveau territoire au patrimoine mondial et pas n'importe lequel.

Le bassin minier reconnu par l' UNESCO comme patrimoine mondial, voilà une excellente nouvelle pour le Nord Pas de Calais.

si celui ci sait se tourner résolument vers un avenir novateur qui n'aura plus grand chose à voir avec le textile, l'acier et le charbon.

Une nouvelle fois je vous invite sur le site de Romain LORTHOLARY qui s'est fendu d'un excellent papier sur le sujet.

article daté du 8 juillet

http://regardssurlactualite.wordpress.com/

15:55 Publié dans A lire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patrimoine

25/07/2012

Eté 2012 : mes phrases fétiches "Mon interlocuteur est comme il est, je ne le changerai pas. Moi, je suis comme je suis et il ne me changera pas"

Tout est affaire de posture. En situation conflictuelle les parties en cause campent dans des postures souvent inefficaces. Chacun campe dans son camp. Et comme on dit vulgairement « l’autre est un con », « il est même tellement con que l’on ne pourra rien en tirer », du coup personne ne fait le premier pas.

Avec AGES ATTITUDES, nous essayons d’expliquer que quoique l’on pense de notre interlocuteur, il existe, il vit, il pense et nous devons faire avec.

"Mon interlocuteur est comme il est, je ne le changerai pas. Moi, je suis comme je suis et il ne me changera pas" et heureusement car nous vivons en démocratie, le totalitarisme non merci.

Alors comment faire ? Quelle est la bonne attitude à tenir ?

Si je suis syndicaliste j’ai un patron en face de moi. Je ne l’ai pas choisi. Il est comme il est. Je ne le changerai pas.

Et lui de son coté se retrouve en face de moi. Il ne m’a pas choisi. Je suis comme je suis. Il ne me changera pas.

Lire la suite

03:42 Publié dans A lire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : négociation