140247

12/01/2015

Ne sacrifiez pas la jeunesse !

En France, 15% des jeunes de 18 à 25 ans sont sans emploi, sans ressource et sans formation. Dans notre région c'est malheureusement bien pire.

Est ce à dire que cela nous indigne? Que nenni! Nous manifestons pour nos retraites, pour des rentes de situation budgétivores ( en cette fin d'année, ce sont des patrons qui manifestaient et les professions libérales qui faisaient grève, même à Noël!!!). Je sais que les plus pauvres n'ont plus les moyens de se faire entendre, mais attention l'indécence est révoltante et la révolte couve là où on ne l'attend pas.
J'enrage de ne pas entrevoir une réelle mobilisation collective en faveur de la jeunesse en difficulté, même les objectifs de contrats d'apprentissage ne sont pas atteints.

Regardons les choses en face, notre région est la plus jeune du pays, une jeunesse souvent en grande difficulté, la plus touchée par le chômage et la moins instruite.

Les décrocheurs que j'ai rencontrés sont très lucides sur les causes de leur situation, à chaque fois, les adultes chargés de leur éducation ont failli. Les jeunes ne sont pas le problème, bien au contraire.

Le Conseil Régional et les collectivités locales font beaucoup, avec en particulier le Pacte pour l'avenir et l'emploi des jeunes, malheureusement les finances publiques obligent les élus à des choix difficiles, la jeunesse ne peut être une nouvelle fois sacrifiée. Nous regarderons, bien sûr, avec attention les prochains programmes électoraux.

Mais je veux ici mettre en avant le travail considérable des associations, comme les écoles de deuxième chance, qui en neuf mois, réussissent à remettre le pied à l'étrier de la vie professionnelle des centaines de jeunes en grandes difficultés. Et cela coûte moins cher que tous les contrats aidés!

Cinq associations régionales: Alliances Pôle Diversité, Areli Émergence, École de 2ème chance du Grand Lille, Entreprendre pour apprendre et Unis Cité viennent d'unir leurs énergies en créant une fondation de proximité "AJIR NPdC -Avec les Jeunes Impliqués pour Réussir-". Cette fondation s'emploiera à collecter des compétences, des bénévoles et des ressources financières auprès des particuliers que nous sommes. Ces moyens nouveaux, complémentaires de ceux octroyés par les pouvoirs publics, permettront d'accueillir plus de jeunes, en continuant à appliquer les méthodes pédagogiques personnalisées qui ont fait leurs preuves.

Ainsi, la société civile régionale prend une nouvelle fois ses responsabilités, l'enjeu est décisif pour notre avenir collectif: ne sacrifions pas la jeunesse !

article paru dans Autrement Dit

05:22 Publié dans jeunes, l'Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeunes

19/09/2013

Et si l’on oubliait un peu les retraites pour penser emploi et jeunes.

Fallait-il aller manifester contre la réforme des retraites ? Les salariés ont tranché, les manifestations du 10 septembre n’ont réuni que les militants non réformistes. Mais pour moi le problème n’est pas là, mettre la priorité sociale sur la question des retraites c’est une réaction de vieux. Le problème de cette rentrée est le manque d’emplois et la situation sociale des jeunes adultes.

Lire la suite

11:40 Publié dans jeunes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeunes

09/05/2013

un beau projet d'aide internationale

Je vous mets en lien,une plaquette réalisée par 4 jeunes étudiants.

Ils participent à un chantier de salle de cours dans une école de Nymagna à une vingtaine de kilomètres de Lomé.
Cette extension permettra de désengorger les anciennes salles de cours et réduira le nombre d'élèves par classe.
Ils ont la charge de la conception, la réalisation et l'apport financier du chantier.

Pour la réalisation de ce projet ils coopèrent avec le Comptoir Des Jeunes qui est une association franco-togolaise.


Après avoir réalisé durant toute l’année les différentes étapes du projet, ils iront en Juillet 2013 dans le village de Nymagna afin de le finaliser.

Je vous sollicite pour faire connaître et diffuser leur initiative à votre carnet d’adresse et à vos amis. Et pour ceux et celles qui souhaitent participer au montage du projet, votre participation financière (déductible des impôts) peut être réalisée par le biais de leur site internet. : http://absolidaires.wix.com/absolidaires


Je connais Corentin. Si vous les aider une déduction d'impôt est possible .N'hesitez pas pour les contacter,ces jeunes le méritent.

01:23 Publié dans A lire, Actualités, jeunes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeunes