140247

20/04/2011

Pénibilité : Une nouvelle obligation de négocier

La loi de novembre 2010 sur les retraites prévoit que les entreprises de + 50 salariés devront négocier un accord ou mettre en place un plan d’action sur la prévention de la pénibilité.

Les décrets d’application que les syndicats ont reçus posent de nombreux problèmes, par exemple sur le calcul des 50 salariés qui se résume à 50% des effectifs exposés au travail de nuit ou aux produits toxiques, inutile de dire que de nombreuses grandes entreprises en seraient exclues. De même le calcul de la pénalité ne satisfait par les organisations syndicales.

Comme pour la négociation sur les seniors il serait demandé aux négociateurs de traiter au moins 3 thèmes sur une liste de 6 proposés.

Un peu court pour un sujet aussi sensible.

03:16 Publié dans Travail | Lien permanent | Commentaires (0)

25/03/2011

Comment parler du travail en 2011

Le travail est de loin le droit fondamental que nous devons garantir et protéger.

Le travail doit toujours se traduire par une fiche de paie.

La fiche de paie doit rester le ticket d’entrée privilégié du droit à l’autonomie.

Le montant inscrit au bas de la fiche de paie est loin d’être satisfaisant. Ces dernières années le choix a trop souvent été fait de limiter ce que trop de personnes appellent le coût du travail.

Lire la suite

01:16 Publié dans Travail | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : travail

07/11/2010

Les fossoyeurs des solidarités professionnelles

Avec et à coté de la famille vient l’école et le travail, autant de lieux où se créent de nouveaux rapports individuels et collectifs.

Que ce soit en classe ou au travail la compétition fait rage. Il faut être le meilleur en tout et tout le temps.

Même les entretiens d’embauche deviennent des compétitions où il faut être capable de « marcher » sur l’Autre. L’individualisation des rapports sociaux est devenue une réalité de chaque instant, celle ou celui qui oserait penser collectif est mort !

Il n’y a plus de solidarités de corps, de métiers, finies les solidarités professionnelles et encore moins les solidarités interprofessionnelles.

Cependant avec l’émergence des risques psychosociaux l’entreprise commence à s’apercevoir des ravages occasionnés par l’individualisme exacerbé dans le monde du travail. Pour éviter les risques de suicides, nous commençons à réentendre les bienfaits du travail d’équipe, du soutien à son collègue en difficulté, de la nécessité de prendre le temps de se parler entre équipiers.

Mais quel gâchis !

Après nous avoir fait passer pour des ringards, des faibles, des loosers, j’enrage de voir comment ces adeptes du « travailler toujours plus pour gagner toujours plus » sont obligés aujourd’hui d’en revenir. Non seulement ils se sont trompés, nous ont menti mais aujourd’hui que le mal est fait ils nous demandent de négocier pour éviter les risques psychosociaux.

Etre solidaire de son collègue, oser parler de ses difficultés, partager les bons et mauvais moments avec ses équipiers n’est ce pas les fondamentaux de « l’esprit d’équipe » ce slogan utilisé par de nombreux projets d’entreprise.

07:59 Publié dans Travail | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : risques, travail