140247

12/05/2011

Bientôt fleuriront de nouvelles revendications sociales

Bientôt nous verrons de nouvelles formes de revendications dans les entreprises, des revendications qui peuvent encore apparaître aujourd'hui farfelues.

Qui aurait pensé, il y a 15 ans que des congés seraient demandés pour s'occuper des grands parents malades, que des primes seraient allouées pour compenser le coût des téléphones portables.

Quand je regarde les enquêtes faites auprès des salariés, je suis sûr que de nouvelles revendications syndicales vont fleurir.

En voici quelques unes.

Lire la suite

03/05/2011

La rupture conventionnelle ne mérite pas les critiques qui lui sont faites

La Cfdt remet les choses en place et à l’appui d’un argumentaire fourni dénonce les procès qui seraient fait à ce nouveau mode de rupture de contrat de travail, repris par la loi après un accord passé entre certains syndicats et le patronat en janvier 2008.
Ainsi il y aurait « explosion » du nombre de ruptures conventionnelles, ce qui ne se vérifie pas en consultant les inscriptions à Pôle Emploi :

· 532 500 démissions
· 1 464 100 licenciements individuels
· 529 900 licenciements économiques
· et 478 667 ruptures conventionnelles

Et la Cfdt de démontrer que de nombreux salariés ont intérêt à conclure une rupture conventionnelle.
N’empêche que certains patrons sont évidemment tentés d’utiliser abusivement cette façon de licencier mais gare à celui qui se fait choper car la sanction est lourde.

Pour plus d’info : www.cfdt.fr

02:16 Publié dans syndicats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rupture, syndicat

01/05/2011

A la Sncf la preuve est faite que les syndicats réformistes ont un bel avenir

Le fief de la Cgt n'est plus ce qu'il était, les élections du 24 mars à la Sncf ont donné les résultats suivant :

Cgt : 37,37% (1,93 point)
Unsa : 21,46% (+3,41)
Sud Rail : 17,38% (-0,29)
Fgaac-Cfdt : 13,76% (+2,17)
FO : 8,58% (+0,6)
Cftc : 1,03 (-4,37)
Cgc : 0,42% (+0,42)

Si la Cgt reste en pôle position, elle enregistre une baisse significative. Les gagnants sont les syndicats réformistes, Unsa et Cfdt qui améliorent leur représentativité. Ne sont pas représentatifs, Fo, Cftc.
La Cgt incapable de signer l'accord salarial et suiviste de Sud en appelant à la grève d'avril 2010 (échec) n'a pas compris que la Sncf de 2011 vit à l'heure de la concurrence et des directives européennes.





03:52 Publié dans syndicats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sncf, syndicats