140247

24/01/2012

La loi sur la représentativité oblige FO à dévoiler ses comptes

S’il y avait une confédération syndicale muette sur ses comptes, c’était bien Force Ouvrière. Jean Claude Mailly prétextait que « tout le monde ment » pour refuser de présenter sa comptabilité.
L’autre problème de Force Ouvrière est sa très mauvaise organisation financière, où chacun fait ce qu’il veut ! La section qui ne veut pas financer son Union Locale ou la Confédération garde son argent quitte à ne pas pouvoir voter dans les congrès.
FO est enfin le syndicat incapable de donner le montant global des cotisations perçues, ce qui est un comble de transparence.

Il aura donc fallu attendre la dernière minute au ministère du travail pour recevoir les comptes 2010 du syndicat, transmission imposée par le loi de 2008 sur la représentativité syndicale.

La seule information digne de ce nom est que 30% seulement des recettes proviennent des ressources internes ce qui est peu comparés aux 76% de la CFDT et 70% de la CGT.
Ces chiffres confirment que seules la CFDT et la CGT sont autonomes financièrement ce qui est loin d’être le cas pour FO, la CFTC, et la CGC.

Je reviendrai prochainement sur le financement du syndicalisme, ayant été trésorier national de la CFDT., j’ai été choqué de la campagne de presse s’appuyant sur le speudo rapport parlementaire sur le financement des organisations patronales et syndicales.

04:32 Publié dans syndicats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fo

10/11/2011

Bientôt une grande fédération syndicale de l’industrie

Une petite révolution se prépare dans le monde syndical européen.

Aujourd’hui les salariés de l’industrie sont représentés par 3 grandes fédérations professionnelles.

• La FEM, fédération européenne de la métallurgie
• La EMCEF pour la chimie
• La FSE : THC pour le textile

Ces 3 fédérations qui coopèrent entre elles depuis plusieurs années ont décidé de construire en 2012 une fédération européenne unique pour l’industrie.

Les syndicats français ont adhéré à ces fédérations européennes. FO et la CFDT ont été les premiers membres, rejoints par la CFTC puis dernièrement par la CGT.

Je considère que ce regroupement est une très bonne chose dans une économie mondialisée nous avons besoin d’organisations syndicales fortes et représentatives afin de peser aux profits de nos entreprises industrielles.

Malheureusement en France le syndicalisme industriel est très éclaté déjà en 5 ou 6 confédérations mais surtout en une multitude de petites fédérations à l’image des trop nombreuses branches industrielles disposant chacune d’une convention collective spécifique pour parfois seulement quelques milliers de salariés.

Puisse l’exemple européen accélérer les regroupements nationaux et la création d’une grande et unique branche professionnelle de l’industrie française.

01:02 Publié dans syndicats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : syndicats, europe

10/09/2011

CGT : qui succèdera à Bernard Thibault ?

Après 4 mandats comme Secrétaire Général de la confédération CGT, Bernard Thibault devrait "passer le relais" au congrès de Toulouse prévu au printemps 2013.
Aujourd'hui plusieurs noms de responsables sont avancés pour ce remplacement :

· Madame Nadine Pringent, qui a été secrétaire générale de la fédération santé, considérée comme proche de Bernard Thibault,
· Monsieur Eric Aubin, actuellement secrétaire de la fédération de la construction, négociateur de la réforme des retraites en 2010, considéré comme réformateur,
· Monsieur Thierry Lepaon, ancien Moulinex, considéré comme un proche de Maryse Dumas ex numéro 2 de la CGT connue pour sa ligne dure.


Mais rien ne dit qu'une ou un autre candidat n'apparaisse dans les mois qui viennent car la CGT est loin d'être une confédération stable.

02:38 Publié dans syndicats | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cgt