140247

04/10/2012

L’emploi, la sécurisation professionnelle (2)

Une négociation à hauts risques
Les enjeux sur le contenu


Dans le précédent article, je détaillais la feuille de route donnée par le gouvernement aux partenaires sociaux pour la négociation sur la sécurisation professionnelle.

Pour aboutir à un « compromis historique » (cf. Hollande) ou à un accord « fort en contenu » (cf. Chérèque), les négociateurs ont du pain sur la planche.

Deux séries d’enjeux soustendent cette négociation : sur le contenu (c’est l’objet de ce papier) et sur les stratégies syndicales (voir le prochain papier).

Sur le contenu, c’est un vrai champ de mines qui attend les partenaires sociaux.

Lire la suite

03/10/2012

L’emploi, la sécurisation professionnelle (1)

Une négociation à hauts risques
La feuille de route du gouvernement


Suite à la grande conférence sociale, début juillet, le Président de la République a demandé aux partenaires sociaux de négocier «une meilleure sécurisation professionnelle ».Il leur demande de trouver un « compromis historique », les menaçant d’une loi si l’accord n’était pas trouvé fin décembre.

Dans un document d’orientation (cab-tef-presse@cab.travail.gouv.fr), le gouvernement fixe la feuille de route.
Je cite ici, à peu prés, mots pour mots, ce document que tous les négociateurs ont dû triturer dans tous les sens :

Lire la suite

27/09/2012

300 000 à 600 000 emplois qui ne trouvent pas preneur.

Pour moi c’est la méconnaissance réciproque des jeunes par l’entreprise et de l’entreprise par les jeunes qui en est la cause.

On les appelle « les emplois en tension », ces milliers d’emplois qui sur les marchés des offres d’emplois ne trouvent pas de demandeurs.
Pour moi, ce ne sont pas les chômeurs (les jeunes en particulier) qui en seraient la cause principale ? Ce n’est pas seulement, non plus seulement, une question d’adéquation de compétences. Il faut chercher plus loin les causes profondes de cette inéquation entre certaines offres et les demandeurs d’emploi.

Lire la suite