140247

22/11/2018

Ce que nous savons des premiers arbitrages sur la réforme des retraites.

Nous en savons un peu plus sur les grands principes qui seront à la base du futur système de retraite. Si les promesses du candidat Macron, sont à ce stade respectées, les premiers arbitrages montrent combien le sujet est sensible et ambitieux. Pour l’instant, nous avons assisté à une opération de déminage, certes nécessaire, mais les mesures techniques à venir nécessiteront encore plus d’explications, le « doigté » et l’expérience de M DELEVOYE ne suffiront pas. Voici ces grands principes affichés par le Haut Commissaire.

Construire un système de retraite par répartition, commun à tous les Français, il
remplacera les 42 régimes de retraite existants.

Créer un système par points où 1€ cotisé donnera les mêmes droits pour chaque Français. Les salariés du privé et les fonctionnaires cotiseront au même niveau (28% comme aujourd’hui), ils auront les mêmes droits. Les primes des fonctionnaires seront prises en compte.
Les indépendants auront un régime adapté où, à cotisation égale, ils auront le même nombre de points.

Bâtir un système de retraite fondé sur une solidarité renforcée. Des points seront accordés dès le premier enfant. La prise en compte des interruptions d’activité pour chômage, maladie... sera maintenue, comme les pensions de réversion et le minimum de pension.

Les questions financières nécessiteront des arbitrages difficiles. Si le nouveau système respectera les grands équilibres financiers actuels, il devra assurer sa solidité, sa stabilité et sa viabilité sur le long terme.
L’âge légal restera fixé à 62 ans. Les métiers pénibles, les carrières longues, le handicap seront examinés dans le cadre de la concertation.

La période transitoire entre l’ancien et le nouveau système sera très progressive, les salariés qui seront à moins de 5 ans de l’âge de départ ne seront pas concernés.
Rappelons que les assurés déjà en retraite ne seront pas affectés par la réforme. Pour les actifs, les droits acquis en trimestres ou en points avant l’entrée en vigueur du nouveau système seront conservés à 100%.

Les mots de cette chroniques sont, mot pour mot, ceux du Haut Commissariat à la réforme des retraites. Ils sont à même de calmer les peurs et les angoisses que cette réforme systémique peut engendrer.

07:00 Publié dans Retraite | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : retraite 2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.