140247

02/07/2018

Et il ne faudrait pas s’indigner !

Stephan HESSEL avait raison, la capacité d’indignation n’est pas innée, quand le cynisme fait feu de tout bois, faudrait-il nous aussi se laisser aller aux petites démissions, silencieuses et tellement confortables. Désolé, l’été ne s’annonce pas radieux.

Les grévistes de la semaine dernière, tous des mauvais pères ! Syndicalisme devrait rimer avec solidarité intergénérationnelle. Avec les réformes des retraites ou les rythmes scolaires, j’ai appris que, souvent, ce n’était pas vrai. Pourquoi avoir puni nos enfants et petits enfants qui révisaient puis passaient leurs examens, bac ou autre ? Par aveuglement corporatiste, bras d’honneur à l’intérêt général au profit d’une minorité qui ne pense qu’à elle. Je ne décolère pas de ce printemps 2018 si éloigné de 1968 et de tout ce qui se nomme SOLIDARITE.

Parcoursup, si c’est çà entrer dans ce monde de la bienveillance ! Pourquoi punir avec une telle violence toute une génération qui a déjà tant de mal ? Un mois avant le BAC, stresser à ce point des jeunes qui ont intégré leur déclassement par rapport à la situation de leurs parents est une faute de notre génération. J’ai vu pleurer ces filles qui étaient recalées sur tous leurs souhaits, recalées par l’écran d’une machine à qui l’on ne peut rien dire. J’ai vu ce jeune qui ce 18 juin est parti passer son BAC sans avoir aucune certitude sur son avenir d’étudiant. J’ai moi aussi souffert de cette impuissance à leur proposer mon aide. Si nous voulions leur démontrer que le bac ne sert à rien, nous n’aurions pas fait mieux, me dit un ancien recteur.

Le PDG de CARREFOUR s’est invité à ma table. Pas de chance, je connais 3 proches qui travaillent à Carrefour, ils aiment leur travail et sont indignés. 273 magasins sortis du groupe, 2400 postes supprimés, un plan social pour 2100 salariés et le PDG responsable qui avait accepté une rémunération de 13,17 millions d’euros pour 2017, cadeau (ne l’oublions pas) du conseil d’administration. Comment voulez vous être syndicaliste modéré dans ces conditions ? Je n’ai pas su panser leurs plaies. Ne baissez pas les bras, Camarades.

« On met un pognon de dingue dans les minimas sociaux et les gens, ils sont quand même pauvres… » Et j’ai voté, appelé à voter pour entendre cela!

80 km/h est ce que ça vaut 400 morts même ruraux ? Les 80 km/h est-ce la bonne solution ? Regardons la vérité en face. Nord : 23 voies concentrent 47% des morts. Pas de Calais : 18 voies pour 51% des morts. Somme : 16 voies pour 51% des morts. Avez-vous vu les reportages sur ce que disaient nos compatriotes quand, en 1973, il y avait 16 000 morts pour dénigrer les limites, puis les ceintures, enfin les alcootests… les mêmes arguments à la noix que parfois nous répétons. Aujourd’hui, nous sommes 3684 à mourir sur nos routes, les cyniques disent que c’est le prix de la liberté.

08:40 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 80kms

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.