140247

26/04/2017

Il ne faut pas seulement appeler à aller voter il faut s’engager, je serai à ARRAS ce soir

Ma Région des Hauts de France n’a jamais été aussi divisée, fracturée. Je pourrais être heureux de voir le candidat pour qui j’ai voté, arriver en tête du premier tour, et je suis malheureux.

Je vois comment, depuis lundi, mes amis qui ont voté Hamon, Fillon, Mélanchon, sont désemparés. Certains se réfugient dans la victoire soi-disant annoncée de Macron pour tergiverser.

En 2002, les intentions de vote pour Chirac étaient de 82% pour le deuxième tour, aujourd’hui pour Macron c’est 62%, 20 points de moins. Rien n’est écrit !

Aussi chacun doit non seulement assumer individuellement sa responsabilité en allant voter, mais voter Macron. Ensuite les élections législatives nous permettront de voter pour celle ou celui que l’on préfère.

Voter blanc, nul, c’est encore plus banaliser le vote raciste, extrémiste, vindicatif, intolérant représenté par les Lepen.

Ce soir, je serai au meeting d’Emmanuel Macron, à ARRAS. J’y ferai le plein d’arguments pour dès demain convaincre mes amis du seul choix capable au moins d’éviter le pire et peut être d’ouvrir la voie à un nécessaire renouveau politique.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.